Apprentis d'Auteuil

CFC St-Louis

Des formations pour l'avenir – 105 rue Nicolas Vauquelin – 31100 – Toulouse

Le CFC Saint Louis, filiale de la fondation Apprentis d’Auteuil

Depuis 150 ans, Apprentis d’Auteuil accueille, forme et accompagne vers et dans l’emploi, insère dans le monde du travail et sécurise les parcours professionnels des jeunes et des adultes.

Avec 74 formations proposées dans toute la France dans 14 établissements de formation, Apprentis d’Auteuil se veut être un acteur majeur de la formation continue auprès des publics éloignés de l’emploi.

O.A.S.I.S un dispositif innovant

logos OASIS

En cofinancement du Fonds Social Européen, Le CFC Saint Louis Auteuil Formation a lancé depuis mars dernier son nouveau dispositif O.A.S.I.S qui accompagne les jeunes de la région Haute-Garonne dans leurs démarches professionnelles et/ou de formation.

La mission d’Auteuil Formation Continue est de donner à chacun, tout au long de sa vie, l’opportunité de s’orienter, se former, s’insérer, se qualifier et se professionnaliser en prenant en compte chacun dans sa singularité et toutes ses dimensions.

Dans le cadre du programme «  Initiative pour l’Emploi des Jeunes » (IEJ) et de la mission d’Auteuil formation, le CFC lance son tout nouveau dispositif, O.A.S.I.S (Outil d’Accompagnement et de Soutien à l’Insertion Sociale) un projet cofinancé par le Fonds social européen.

Ce dispositif innovant s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans sans emploi et ne suivant ni étude ni formation résidant dans le département de la Haute Garonne.

Le jeune est avant tout acteur de son projet et le mène en étant accompagné dans son intégralité. L’accompagnement est de 4 mois avec une densité horaire adaptable à la demande du jeune variant de 18h et 30h par semaine. Sévérine Anton, Conseillère Emploi Formation Insertion, affirme que « nos jeunes intègrent ce dispositif avec une démarche totalement volontaire et motivée car ils ne perçoivent aucune rémunération. Nous partons du principe que nos jeunes ont des capacités, il faut juste les mettre en confiance pour lever des freins et développer leurs compétences ». Sarah S., une jeune du dispositif, nous confie : « ce dispositif m’aide à me motiver dans mes démarches professionnelles, il me redonne confiance pour relancer les projets qui me tiennent à cœur» Sarah à le rêve d’animer une émission de radio. Elle s’est donc rendue à Paris pour passer des entretiens afin d’intégrer une école de radio l’année prochaine.

Tout au long de la session O.A.S.I.S, le jeune participe à des ateliers de dynamisation autour de thématiques innovantes. Ces ateliers lui permettent de découvrir de nouveaux concepts, des outils, et le stimulent à analyser, et donc à s’autoévaluer.

ConcrNouvelle imageètement, O.A.S.I.S propose d’une part un atelier autour de la culture du numérique en créant des supports de communication vidéo, des web radio, et d’autre part, des ateliers de sensibilisation aux métiers du secteur de l’aéronautique et des technologies de pointe (pilotage de drone ou l’utilisation d’une imprimante 3D). Le tout en partenariat avec le FabLab de Toulouse ainsi que la fondation Orange Solidarité.

Sylvain FOISSAC, Animateur Nouvelles Technologies, remarque déjà que « les outils mis entre les mains de ces jeunes, issus de cette génération de nouvelles technologies, leurs permettent de devenir acteurs et producteurs de leurs contenus»

Pour finir, ces ateliers sont proposés dans le but de stimuler la créativité grâce à des ateliers comme le Land Art, la transformation de palette (bois) en mobilier. Le recyclage de ces palettes permet au jeune de constater rapidement les effets d’une action sur la transformation d’un objet. Cette activité valorise alors les possibilités de transfert de compétences d’un atelier vers une pratique professionnelle.

Il monte également des mini-projets autour des métiers du bâtiment et des espaces verts. Ceux-ci, favorisant l’autonomie, la confiance en soi, et la responsabilisation dans son projet à réaliser.

L’équipe OASIS propose des informations collectives et sessions de recrutement tous les mercredis à partir de 9h15 au sein du CFC, pour vous exposer dans les détails son dispositif.

O.A.S.I.S – reportage radio au Fab-Lab Artilect de Toulouse

Les stagiaires du dispositif O.A.S.I.S. sont fiers de vous présenter leur 1er reportage radio « O.A.S.I.S. chez Artilect ». Il a été réalisé par leurs soins, lors des ateliers de dynamisation « Nouvelles Technologies », et nous présente les principes et le fonctionnement du Fab-Lab Artilect de Toulouse.

reportage radio de l’atelier OASIS
FAB

Visite du Secrétaire d’Etat Harlem Désir – Vendredi 27 février

Harlem Désir - Visite au CFC Toulouse Apprentis d'Auteuil Dans le cadre de ses fonctions de Secrétaire d’État aux Affaires européennes, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Monsieur Harlem Désir viendra visiter le Centre de Formation Continue Saint-Louis ce vendredi 27 février.

Un beau signe de reconnaissance du travail accompli au quotidien par les équipes pour donner à chacun, tout au long de sa vie, la possibilité de s’orienter, se former, s’insérer, se qualifier, se professionnaliser … en sécurisant les trajectoires professionnelles et en prenant en compte chacun dans sa singularité et toutes ses dimensions.

Cette rencontre permettra de présenter le Centre de Formation Continue Saint-Louis, ses équipes, ses méthodes et ses résultats en matière d’insertion professionnelle, de dresser un bilan du dispositif DEPAR (Dispositif Expérimental de Plateformes pour une Alternance Réussie), de présenter le nouveau dispositif OASIS (Outil d’Accompagnement et de Soutien à l’Inclusion Sociale) dans le cadre de l’appel à projet européen IEJ (Initiative européenne pour la jeunesse) et de débattre avec le Secrétaire d’Etat autour des questions des financements européens.

Des cafés-philos proposés au sein d’Auteuil Formation Continue

Affiche 2 CFC café philo webL’objectif général des cafés-philo au sein d’Auteuil Formation Continue L’objectif général des cafés-philo s’énonce dans une maxime :
« Se libérer des pensées dominantes pour construire un cheminement personnel » Les crises que nos sociétés traversent, qu’elles soient économiques, sociales, écologiques, reflètent la crise de l’homme en quête de sens, dans un monde changeant sans cesse de repères et donc anxiogène.
Il y a urgence pour chacun à trouver un chemin d’intériorité, d’ascèse et de liberté par une prise de conscience de nos asservissements à la pensée du monde afin d’entrer dans une démarche d’éducation à la raison, dans le cadre d’une réflexion philosophique, pour s’approprier ou se réapproprier une pensée qui soit plus personnelle, afin d’aborder sereinement la construction d’un chemin de vie personnel et épanouissant.